Strip-tease : osez le remake façon 9 Semaines et 1/2 !

Un strip-tease digne de ce nom ne s’improvise pas. Pas de pression, cet exercice demande juste un peu d’organisation : un look adapté, un peu de mise en scène et quelques accessoires à portée de main. Vous imaginez bien qu’une fois la musique lancée, vous n’allez pas faire pause et courir chercher dieu-sait-quoi au fond d’une commode. Le rendu serait comique mais le charme sans doute rompu…
Pour vous guider, nous sommes allés à la source, dans les années 1990’s… New-York, Mickey Rourke et surtout Kim Basinger. Voici 8 conseils pour réussir haut la main un strip-tease inspiré de la scène culte de « 9 semaines et 1/2 » !

 

1/ La musique : aguicheuse mais rythmée.

Un strip-tease est une danse érotique; il doit donc s’appuyer sur une musique de caractère pour une impression inoubliable. Vous pouvez optez pour le génial "I just don't know what to do with my self" des White stripes et vous inspirez de la mythique chorégraphie de Kate Moss (à voir ici) ou titre plus sensuel et sans équivoque comme "Love Hangover" de Diana Ross.

Imprégnez vous bien de la musique avant le show, vous pourrez en jouer et anticiper les changements de tempo. Elle ne doit pas être trop longue pour ne pas avoir trop à meubler, ni trop courte pour avoir le temps de se déshabiller en paix. Pas de rythme trop rapide, on est là pour savourer le moment !

Notre préférence va bien évidemment à "You Can Leave Your Hat On" de Joe Cocker (à voir ici) car il transporte directement dans l'ambiance … 

  

2/ La déco : lumière sur vous !

Dans quelle pièce faut-il entamer un strip-tease ? Privilégiez une option qui vous donne assez d’espace pour évoluer. On vous conseille de rester à distance respectueuse : aguicheuse mais intouchable, bref irrésistible ! La chambre oui, si elle est suffisamment grande. Le salon fonctionne très bien : Monsieur peut se poser dans le sofa ou sur un tabouret de bar pour profiter du spectacle. A tester également : un long couloir, en imaginant une progression lente jusqu’à la chambre à coucher.

Dans « 9 semaines et 1/2 », la lumière filtrant à travers les stores donne une ambiance bleuté électrique à recréer si vous pouvez. Effet garanti ! Un tissu sur les lampes pour un résultat tamisé, ça met tout de suite à l’aise. 

 3/ Le Look : sexy mais pratique.

Kim Basinger a tout bon avec sa nuisette planquée sour une chemise et une jupe droite. Simple, efficace. Comme elle, faites durer le suspense en ayant si possible plusieurs couches à enlever, une chemise sous un pull ample par exemple. Oubliez le jean slim, privilégiez des vêtements faciles à enlever : zips, boutons pression, tout ce qui vous facilite la tache est bienvenu. 

Au fait, et les talons ? C’est vous qui voyez, ne forcez pas votre nature si ce n’est pas du tout votre truc. Le côté pieds nus est aussi pleine de charge érotique…

Vous avez une longue crinière ? C’est le moment de l’exploiter. Vous avez un carré ou des cheveux frisés ? Le chignon laissant échapper (ou non) quelques mèches semble tout indiqué.

 

 4/ La lingerie de votre strip-tease : sans dessus dessous.

L’occasion est trop belle pour ne pas porter des sous-vêtements d’exception. Le body ? Oui, à condition qu’il s’ouvre comme notre body ouvert de la collection Nommée désir. Le soutien-gorge qui refuse de se dégrafer ? Oubliez-le, vous risquez de décrocher ou de perdre confiance. Atelier Amour est spécialisé dans le « strip-tease friendly » avec des ouvertures faciles, parfois aimantées. Transparences, matières douces, bas, porte-jarretelle, ouvertures coquines, on vous dit tout !
Quelques pistes pour vous inspirer ?
- soutien-gorge à dénouer Fenêtre sur cour 
- soutien-gorge ouvert Plumetis chéris
- culotte aimantée Baie des anges
- culotte à dégrafer Guet-apens  5/ La chorégraphie : l’art de l’effeuillage.

Le secret d’un strip-tease réussi : toujours commencer par le haut et prendre son temps avec chaque vêtement enlevé. Entre chaque temps fort, vous pouvez avancer vers lui avec les mains sur les hanches, pas trop près, juste pour le titiller. Pas besoin de se lancer dans une danse endiablée, il suffit d’onduler lascivement et de prendre du plaisir à bouger. Mettez les mains dans les cheveux, accrocher le regard de son partenaire et laissez le charme agir…

Surprenez-le en donnant de petits coups d’accélérateurs à votre effeuillage pour faire monter la pression. N’hésitez pas aussi à prendre la pose, de face, avec une jambe sur un meuble, voire de dos au moment où vous tombez la jupe… 

 

 6/ Des astuces pour pimenter la choré.

Vous n’avez pas de téléphone vintage avec fil sous la main comme Kim ? Faites participer votre partenaire en lui envoyant quelques uns de vos vêtements (un pull, un porte-jarretelle…), mais pas tous pour ne pas lasser, et surtout pas vos talons, c’est dangereux… Vous pouvez donner un aperçu des charmes de votre lingerie : les agrafes qui s’ouvrent, le voile qui dévoile… 

Vous pouvez aussi lui coller un bol de pop corn dans les mains pour jouer à fond la carte de la séance de ciné. Utilisez le décor : les meubles et les murs peuvent servir d’appui pour enlever vos bas ou vos talons sans risquer la chute. Calez-vous dans une embrasure de porte et renversez doucement la tête en arrière en cambrant les reins. Vous allez vraiment lui en mètre plein la vue !

  

7/ Le grand final.

Voici le point d’orgue de ces charmants préliminaires : la conclusion. Comme dirait Joe Cocker, gardez votre chapeau (You can leave your hat on), summum du chic ! Gardez aussi votre lingerie Atelier amour jusqu’au passage à l’acte, elle est conçue pour… Invitez-le à découvrir par lui-même la lingerie qu’il vous reste sur le corps, il n’attend que ça !

Autre astuce pour conclure un strip-tease en beauté : gardez vos bijoux (que vous aurez choisis assez massifs) et votre peau nue sera resplendissante.

 8/ Girls Just Wanna Have Fun

Seul mot d’ordre : amusez-vous. Gardez en tête qu’il s’agit d’un moment de plaisir partagé où la complicité est de mise. Vous l’avez compris, pas besoin d’être une pro de la danse pour se lancer.

 

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés